Entendons-nous bien sur la valeur des mots : code doit se comprendre comme le savoir-être des personnes qui fréquentent les clubs libertins. Code qui comprend les thèmes de la présentation personnelle, de la rencontre, la discussion, et le plus important, le « coquinage » tiré du verbe « coquiner ». Sans vouloir être trop lourd, le respect de ces codes « d’honneur » est d’une grande importance pour l’ensemble des libertins. Ils impliquent de se sentir en sécurité, de se sentir libres et respectés, de vivre une expérience érotique agréable et comme nous aimons ce mot nous le répétons : harmonieuse. L’harmonie des ambiances avec votre désir n’est-elle pas indispensable ? Les codes sont donc connus et respectés partout pour assurer aux soirées le plus de plaisir possible.

Le dress code en club libertin

Libertiner est un jeu facile à jouer, le plus propice aux stratégies personnelles : celles de la séduction. Car se rendre en club libertin est motivé par plusieurs facteurs, dont celui de redécouvrir le plaisir de plaire.  Et donc le plaisir de se plaire. C’est bien connu sa propre force de séduction participe de la construction de son assurance en société. D’ailleurs le moment est venu de se préparer ! Messieurs vous choisissez un beau costume, Mesdames une robe de soirée élégante, votre parfum préféré, un choix de bijoux et une lingerie sexy. Boutons de manchettes, montre, cravate complètent les tenues et c’est avec un grand sourire que vous vous préparez à vivre un moment d’épanouissement personnel intense en concrétisant vos fantasmes sexuels les plus secrets. Le libertinage est une expérience personnelle de l’autre. D’où la notion de dress code qui implique aussi une hygiène irréprochable se traduisant souvent par l’aspect général des personnes.

Le code de conduite : quel savoir-être ?

Vous le savez sans aucun doute, l’esprit du libertinage moderne réside dans la liberté « absolue » de donner du plaisir et en prendre des corps qui s’offrent à vous. Mais respecter des règles simples est essentiel et fixe les bornes qui définissent l’intégrité des libertins. Dont la première est la plus simple a priori :

  • Respecter son ou sa partenaire, car le libertinage est une forme de liberté absolue. Se donner et prendre son plaisir avec une autre personne n’est pas compatible avec l’idée de la contraindre à subir un acte qu’elle ne souhaite pas. La philosophie libertine que veulent démocratiser les libertins et les clubs se base sur la recherche du plaisir le plus accompli et le plus mutuel.
  • Le respect des autres, le non-jugement indispensable : la diversité des corps, des âges, des goûts et des fantasmes de chacun représente une richesse dans notre société un peu recroquevillée sur elle-même. Pensez à vous et votre plaisir et ne vous moquez pas de celui des libertins autour de vous. Qu’importent leurs manières de se faire plaisir ?
  • NON est mot qu’il faut comprendre et nous ne le répéterons jamais assez. Il est à la base de la réussite d’une soirée libertine réussie. Surtout pour les personnes débutantes.
  • Une libertine est-elle une femme facile et un homme libertin un type peu recommandable ? En tout cas ils assument tous les deux leur liberté sexuelle et ne se font pas de films romantiques ou leurs fantasmes se perdent dans une relation insatisfaisante ! Assumer sa féminité et sa masculinité avec modernité ne signifie pas accepter des faveurs sexuelles sans la galanterie et le respect qui s’impose.
  • L’hygiène est un gage de respect envers les autres et l’élément le plus important de votre séduction. Senteurs d’ylang-ylang et de jasmin se marient parfaitement avec des échanges érotiques : caresses, baisers, et plus.
  • Le respect de l’autre implique le port du préservatif masculin ou féminin que vous apporterez ou que le club vous procurera.
  • Enfin ou presque, soyez souriant, chaleureux, car vous êtes là pour vous amuser avant tout. Coquiner n’est pas une obligation. Certaines soirées mettent l’accent sur des thèmes érotiques qui laissent toute leur place aux danseurs : soirées fluo, masquées, etc.

Afin de vivre une soirée de la meilleure manière, n’hésitez pas à parler aux personnes présentes autour de vous pour apprendre à les connaitre. C’est un bon moyen de séduire et être séduit. Venir en club libertin peut être intimidant et la première expérience un peu stressante. Alors lâchez-vous ! Soyez avenant, plein de charme et affichez votre plus beau sourire. Gardez votre quant-à-soi et n’hésitez pas à séduire avec adresse en complimentant votre futur partenaire sur son allure et son charme.

Allons-nous oser le code suivant : le savoir-faire ?

Pourquoi pas au fond, nous ne sommes pas des oies blanches. Pour s’assurer de vivre l’expérience qui vous convient, les clubs libertins organisent des soirées personnalisées. Les soirées « tenues obligatoires », les soirées « BDSM » (en vogue), les soirées « gay », « filles » et les soirées « couple only ». Pour une première soirée aux aventures érotiques plus « classiques », les plus timides des hétéros apprécient beaucoup les soirées « couples only ». La proximité de son partenaire habituel rassure les deux qui ne s’inquiètent pas d’un éventuel souci en présence (parfois gênante) de célibataires non désirés par l’un ou l’autre. Si l’homme et la femme vivent la même expérience, ils peuvent partager des relations érotiques différentes : caudalisme, voyeurisme, triolisme, expériences gays ou lesbiennes. Avant de coquiner soyez prêt à discuter devant un verre, sur la piste de danse et jaugez la puissance érotique de vos futurs partenaires. S’ils ne vous plaisent pas, alors isolez-vous dans un salon dédié aux abats amoureux avec votre partenaire habituel sans plus de formalité. Et revenez un autre jour pour d’autres rencontres.

Les codes qui régissent les lieux

Les clubs libertins sont divers, mais tous proposent différentes salles pour des échanges dédiés aux libertins, d’un bar, d’une salle de danse, et de salons intimes. De grandes alcôves favorisent les trios ou les partouzes alors que des salons pour deux isolent les couples. Vous pouvez laisser la porte entrouverte pour être vus ou rejoints ; ou fermée et vous ne serez pas dérangés. Règlement oblige ! Si par hasard un libertin dépasse les bornes, la direction des clubs assure un rappel à l’ordre qui peut aller jusqu’à l’expulsion définitive. Votre respect ne se discute pas.

FinderLib