Vous vous êtes sûrement posé la question suivante : que vais-je faire ce soir ou ce week-end et avez répondu, cinéma, restaurant, café, TV, sport, etc. Mais combien de fois vous êtes-vous dit : « J’irai bien dans un club libertin pour la première fois de ma vie ? ». Outre les freins psychologiques habituels : tabous sexuels, code sociétal, respect de soi (?), quels sont les éléments qui vous ont éloignés de ce choix pas si étrange en fait ? Une vie de couple accomplie (il ou elle est partie depuis 6 mois !) ? Les échos sur l’ambiance de ces lieux de débauche ou tout le monde se donne à tout le monde sans retenue ? Ou encore l’obligation de coquiner pour employer le terme en vigueur pour ne pas dire « coucher ». Tout en même temps, plus la peur de rencontrer des voisins, la distance jusqu’au club perdu dans le fin fond de la campagne et le retour tard le soir, seul, abandonné, insatisfait… Vous n’en savez rien mais vous vous êtes refusé cette envie.

Seul, mais décidé(e) ?

La question du couple ne se posant pas il faut se demander pourquoi j’ai envie de me rendre dans un club libertin. Pour l’excitation que l’aventure en terre inconnue procure, le plaisir de séduire, d’être séduit. Pour trouver un ou une partenaire avec qui réinventer l’amour perdu ou oublié. Sans tabou. Car les plans cul d’un soir (en ville) ne sont pas garantis avec le piment nécessaire ou désiré. Une rencontre d’un soir peut s’avérer déprimante et invasive. Alors que les soirées libertines se déroulent entre adultes expérimentés qui n’attendent de leurs partenaires que du plaisir érotique partagé. Et le choix des personnes, des goûts, des pratiques ouvrent à vos sens un septième ciel fantasmé devenu réel. Le but étant d’exprimer toutes les facettes de votre sexualité, sans la retenue exigée d’un être aimé, mais qui est peut-être un peu coincé. Rien à craindre d’une visite seul ou seule. La sécurité et le respect des personnes sont le leitmotiv des clubs. D’ailleurs votre accueil (n’hésitez à téléphoner avant) autorise toutes les réponses à vos questions toujours bienvenues.

Comment aller en club libertin si on est en couple

C’est l’un des fantasmes de certaines femmes et d’hommes en couple : pimenter leur quotidien d’une dose de plaisir partagé, mais pas ensemble ou pas vraiment. Avant de vous lancer dans l’aventure, n’hésitez pas à en parler longtemps et de manière approfondie avec votre partenaire. Certains couples ne résistent pas à ce type de fantasmes. Les clubs de rencontre exposent votre sexualité et celle de votre partenaire à vos envies, bien sûr, et à celle des autres. Jalousie, incompréhension, voyeurisme sont des armes de destruction massive pour des personnes aux sentiments de propriété chevillée à l’âme. Une fois la discussion close choisissez le type de club qui vous convient : « sec » avec bar, restaurant, piste de danse ou « humide » avec sauna et hammam. Dans les deux cas, les gens sont habillés (paréo ou serviette) au niveau du bar et de l’espace dansant.

Visitez avec la direction pour vous approprier les lieux

Tout d’abord, sachez que la plupart des clubs de rencontre ouvrent leurs portes pour des visites privées aux personnes qui ne les ont jamais fréquentés. La visite guidée donne une autre image des lieux. Les explications de la direction rassurent sur les codes à respecter par vous et les autres, sur les thématiques des soirées et celles qui pourraient vous convenir, sur les tarifs en couple ou seul, sur ce qui se passe ou pas entre adultes consentants. « Ou pas » est important dans la phrase. De nombreuses aventures débutent dans les clubs libertins, mais certaines soirées sont avant tout ludiques. Les jeux se déroulent sur le thème de l’érotisme bien entendu, mais les plaisirs sexuels restent en marge, dans les salles dédiées, les coins câlins ou ne se rendent pas les débutants s’ils ne trouvent pas de personnes avec qui s’isoler. Car la bandaison comme le plaisir féminin ne se commande pas dit la chanson !

Les coins câlins et les piscines chauffées

Ils sont parfaitement délimités et si vous souhaitez déambuler dans les coins câlins vous assisterez aux ébats à deux, trois, ou plus, de personnes qui apprécient d’être regardées. S’ils laissent leur porte ouverte, c’est bien dans ce but. Et si la piscine sert de coin câlin pour de nombreux couples ne soyez pas surpris d’assister à des cunni, fellations, pénétrations, jeux avec sex-toys devant quelques personnes qui profitent du spectacle. L’exhibition est une des composantes du libertinage. C’est parfois difficile de se faire caresser en public la première fois, mais lâcher prise et se laisser emporter par l’ambiance est l’une des clés de la réussite de la soirée. Coquiner ou pas est votre choix, mais amusez-vous.

Quels types de personnes fréquentent les clubs libertins ?

Toute sorte de personnes : des jeunes et des moins jeunes, des belles personnes et des gens au physique plus ingrat. Des personnes qui semblent aisées et d’autres de milieux plus simples. Des habitué(es) et des débutant(es). La thématique des soirées joue fortement sur la fréquentation d’un certain type de libertins. Et sachez que ces personnes autour de vous vont sûrement faire l’amour devant vos yeux et qu’elles y prendront du plaisir. Choqué ? Curieux ? Les corps sont ce qu’ils sont et il faut savoir choisir son spectacle. Ou portez un bandeau sur les yeux, c’est terriblement excitant.

Comment se déroule la drague dans un club libertin ?

Comme partout en ville, sauf que là, les personnes sont plus à même (a priori) qu’ailleurs d’être convaincues de partager un moment sexe avec vous. Mais disons qu’il y a deux manières de pratiquer.

  • La première est de se rencontrer « avant » l’action, au bar ou sur la piste de danse. Vous discutez ou dansez avec une ou des personnes qui vous plaisent jusqu’à ce que l’une d’entre elles (ou vous) propose de vous diriger dans les coins câlins.
  • La deuxième possibilité est de laisser entrer en action des personnes excitée par votre corps et ceux de vos partenaires lorsque vous êtes en pleine action.

Comme nous le précisions plus haut certains espaces « sexes » sont ouverts, laissant l’opportunité à d’autres partenaires de vous accompagner dans votre danse érotique. Mais il faut savoir qu’une demande préalable est obligatoire. « Puis-je vous rejoindre ? » et le « oui » est impératif, sinon passez votre tour. Rassurez-vous, les clubs libertins sont des lieux où le consentement est la règle d’or.

FinderLib